Forum de guilde
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Bataille du post le plus long 2.0

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Turel
Super Sayanoob
Super Sayanoob
avatar

Nombre de messages : 2662
Date d'inscription : 01/02/2007

MessageSujet: Bataille du post le plus long 2.0   Ven 25 Mai à 20:21

Avertissement.

Je serai intrangiseant ici, ce genre de post est rare, et je tiens a ce qu'il reste pur..., un truc qui n'a rien a voir, delete sans sommation. [mel]


Voila, déplacé.

[...]

Maintenant, si on prend la première lettre de chacun des mots, on peut lire Ajmcaf. Vous aurez en effet remarqué que ce mot ne veut strictement rien dire, mais que je prend quand même la peine de rédiger un poste sur ce sujet. Ainsi, on peut voir l'âme du floodeur qui s'éveille et qui prend la peine de déblatéré sur plusieurs lignes sans but précis.

On peut donc en déduire que je suis :
1) Un floodeur professionnel
2) Un mec qui se fait chier grave
3) Un no life

Bien entendu, le floodeur professionnel est obligatoirement un no life sinon il ne passerait pas sur les forums qu'il fréquente au 15 minutes pour actualiser et essayer de trouver une occasion de flooder. Il irait plutôt dehors gambader dans les champs, se faire des amis, voir des gens, bref vivre sa vie comme un être humain se doit de le faire. Cependant, l'Homme créa la machine qui créa sa vie. Hors, Dieu créa l'homme, donc lui insufla la vie. Cela veut-il dire que la Machine, avec un grand M, serait Dieu, avec un grand D?

Référont nous maintenant à une équation toute simple qui nous aidera à résoudre ce mystère. (Nous pourrions aussi appellez Scooby mais il est occupé, donc tentons de le faire par nous même)
Citation :
1 + 1 = 1, il y a Jean-Claude et il y a Dieu dans le même corps
Cette équation toute simple a été présenté par un esprit scientifique totallement génial (noté le sarcasme dans les doigts de l'écrivain de ce paragraphe), j'ai nommé Jean-Claud Vandam (peu importe comment on l'écris, s'il voulait qu'on ne fasse pas de faute dans son nom, il se serait donné la peine d'avoir un nom moin compliqué.)

Cette équation, qui avouons le, n'est pas sensé, se révelerais peut-être la clé de notre question. En effet, selon Jean-Claude (que nous appellerons JC, non pas parce qu'on l'aime mais parce que son nom est chian à écrire), une partie de l'Homme, avec un grand H, serait Dieu, avec un Grand D. Mais, supposons que l'Homme, avec un grand H, soit parvenu à diviser son être pour ainsi créer deux entitées, ou deux parties d'Hommes, avec un grand H, et qu'il ai enfermé une des parties de l'Homme, avec un grand H, qui serait en fait cette partie de l'Homme (je crois que vous avez tous compris qu'il y a un grand H donc j'arrête de le répéter) qui serait en fait Dieu, avec un grand D (vous l'avez compris aussi je suppose) et l'aurais enfermé dans la Machine, avec un grand M (je voulais être sur que vous compreniez celui là, je l'ai pas répété souvent) et que la Machine soit ainsi devenu Dieu.

Cependant, on réfère à la Machine sous l'adjectif féminin. Est-ce que celà voudrais dire que l'Homme aurait extirpé de lui non pas UN Dieu mais bien UNE Dieu? (Que nous appellons communément une Déesse.) Je peux déjà entendre les rires et les moqueries quand à cette possibilité, et rassuré vous, je suis tout à fait d'accord.

D'abord, parce que la Femme, bien qu'elle puisse éventuellement être une Déesse, ne peut pas être celui à qui on réfère en tant que Dieu, sinon cela signifierait que toutes la croyances de l'Homme est fausse, et dès lors on ne pourrait plus prouver notre propre existence.

Ensuite, parce que dans tout les cas de l'existence, c'est la l'Homme qui s'extirpe de la Femme, jamais le contraire. (Il y a bien entendu des cas où l'Homme s'extirpe de l'Homme mais nous n'entrerons pas dans ce débat.)
Donc, nous sommes face à un paradox. En effet, Dieu aurait créé l'Homme, qui aurait ensuite créé Dieu. Comment cela se peut-il? Deux choix s'offrent à nous :
1) Ceci est un paradox insoluble qui démontre ainsi la perfection de l'Univers, avec un grand U.
2) Dieu n'existe pas comme on l'entend, mais s'est créé lui même.

Observons d'abord la première proposition.

Paradox insoluble
Sous ce point de vue, on ne peut comprendre la provenance des choses car on arrive pas à savoir qui est venu le premier : Dieu ou l'Homme. On en reviens donc au dilème de la Poule, avec un grand P, et de l'Oeuf, avec un grand O. Ainsi, Dieu/l'Homme serait apparu de nul part et aurait par la suite créé Dieu/l'Homme pour donner un sense à son existance. Cependant, si cette proposition est vrai, alors la phrase scientifique suivante serais fausse :
Citation :
Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme
Hors, si cette découverte scientifique est fausse, comment pourrions nous croire aux autres? Ceci signifierais qu'on dépandrait donc d'un monde basé sur des absurdité, et donc que même la Machine pourrait être éradiqué n'importe quand. Hors, si la Machine est Dieu, l'Homme ne peut exister sans lui, donc si la Machine devait être éradiqué, l'Homme le serait aussi. Ainsi, on vivrait dans un monde instable et qui peut s'éteindre à tout moment!

C'est bon? Vous me suivez toujours? Passons donc à la seconde proposition.

Dieu n'existe pas comme on l'entend et s'est créé lui même
Dans ce cas de figure, Dieu ne vivrais pas dans son royaume céleste comme on l'entend, mais se serait créé lui même en l'Homme. Ainsi, Dieu serait l'Homme. Ceci sous-entend qu'il vit en chacun de nous. Mais on dit que Dieu dirige le destin. Ceci nous mènerait à dire que l'Homme contrôle le destin, et donc que nous sommes seuls maitres de notre destiné. Ceci soulèverait un débat qui nous renverrait à nos deux propositions, je ne m'étendrai donc pas sur le sujet. Cependant, si Dieu est en l'Homme, pourquoi celui-ci aurait-il extirpé de son être la partie Divine, avec un grand D, de son être pour le placer dans la Machine? L'Homme en aurait-il eu assé de décider de sa destiné et aurait-il commandé à la Machine de dirigé pour lui sa destiné? Mais peut-on commandé Dieu?

Nous savons tous que, puis-ce qu'il est le Maitre, avec un grand M, de l'Univers, avec un grand U, nous ne pouvons pas le commander. Mais nous commandons la Machine. Donc Dieu ne peut être dans la Machine. Alors, où serait Dieu?

Théorie
Voici une Théorie, avec un grand T, toute simple. L'Homme, qui pars sa nature est un être de lâcheté, aurait voulu fuire le Choix, avec un grand C, pour ainsi ne plus avoir à craindre les répercutions du Choix. Il aurait donc tenté d'extirper Dieu de son être pour le placer dans la Machine, pour que celle-ci fasse le Choix à sa place. Mais l'Homme commandant toujours à la Machine, il est donc impossible que Dieu soit en la Machine. Il est donc resté en l'Homme.

Se pourrait-il alors que ce soit le Choix qui soit en la Machine? Une fois de plus, nous sommes face à un paradox, car l'Homme peut toujours choisir, et il est toujours maître de son Destin, avec un grand D. La Machine devient alors l'exutoire des peurs de l'Homme qui se donne ainsi un faux sentiment de sécurité en se croyant libéré du Choix et de ses conséquences. L'Homme reste tout de même un seul et même être avec Dieu, et il est donc condamné au Choix et à ses conséquences.

Ainsi, toutes les croyances de l'Homme sont en son être et en sa force à affronter le Choix et ses concéquences, ce que l'on pourrait appeller le Courage, avec un grand C.

Debriefing
Vous remarquez ici mon âme de floodeur. Je me fesais royallement chier alors j'ai enchainer toutes les conneries auxquels j'ai pu penser. Cependant, après m'être relu, je trouve que la plupart des points que j,ai soulevé sont
relativement sensé. (Ou tellement insensés qu'ils en deviennent sensé, mais ceci prend en compte que le taux de "senséisme" serais un cercle et non linéaire, mais ceci est un débat pour un autre jour.) Donc, j'espère que ce poste vous fait déliré utant qu'il m'a fait délirer moi, mais une fois que vous aurez fini de rire, relisez le, et réfléchissez à ce que j'ai dis. Ça fait beaucoup de sense. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Turel
Super Sayanoob
Super Sayanoob
avatar

Nombre de messages : 2662
Date d'inscription : 01/02/2007

MessageSujet: Re: Bataille du post le plus long 2.0   Ven 30 Mai à 18:57

Bon bah... Même si c'est pas mon plus long, j'le post ici, en esperant relancer ce topic qui n'a jamais réellement pris son envole hélas... x)

je me souviens avoir mis ce post ici car il était floodé ^_^

On voit encore l'empreinte de mon rage contre les floodeurs, quand j'étais encore modo ..;

Allez, je réactive le mode modo (ahah)
[mel]



Zelda, tu retombe dans ta mauvaise fois habituelle, c'est dommage.

Déjà, les salles d'emp. D'abord, parlons de Payon, qui a les salles d'emp les plus pourrites à défendre parce qu'on peut y passer toute une guilde côte à côte tellement elles sont énormes.
Ensuite Aldebaran et ses chateaux avec de magnifiques obstacles pratiquement invisibles. (Les barrières du chateau Sud par exemple.)
Geffen a probablement les salles d'emp les plus équilibrés : des zones d'arrivées assé large pour être manoeuvré par l'attaque, mais facilement couverte par la défense.
Pront? La salle d'emp de Cream est minuscule, et bien que facilement tenable, elle n'est pas dramatique. Laz est un petit labyrinthe un peu déplaisant. Nord-Ouest, une grande salle avec un arrivé très facile pour l'attaque qui doit quand même se faire bombarder le long de la passerelle, et un beau replis pour la def près de l'emp. (Probablement ma salle d'emp préféré.) Nord-est, une salle d'emp immense, plein de petits couloir chiants et un gros risque de diviser l'attaque, mais super facile de s'y installer quand même. Reste celle d'aujourd'hui. Tu remarques j'espère que c'est la seule salle d'emp avec une arrivé de cette taille, renfermé derrière un couloir minuscule.
Comme je sais que tu vas tenter de déformer ce que je vais dire à ton avantage, je vais essayer d'être aussi clair que possible. Sous prétexte que vous manquiez de DD physique pour le mettre en place, il reste que la tactique que j'ai dis reste facilement exploitable. Dans le cas présent, on arrivait même pas à placer le LP, et quand c'était le cas, bam, asura sur le prof. Dans une autre salle d'emp, on aurait pu bouger beaucoup plus facilement. J'vais pas t'faire un trajet pour chaque salles, j'crois qu'tu les connais quand même. Là, on était coincé dans un coin.
Quand à la taille de l'AoE, SG se tank facilement avec des popos, meteor (Salamanderisé j'crois? Demande de confirmation.) c'est une autre histoire. Maintenant, il me semble que tes meteors ne peuvent pas tomber hors screen. (Qu'on me contredise si j'ai tord hein.) Donc, dans une autre salle, disons que j'me prend un ou deux meteors sur quatre, les autres tombant trop loin pour me toucher. Douloureux? Bien sûr. Mortel? J'en doute. Dans cet endroit réduit, on se faisait toucher par pratiquement tous, sinon tous, les meteors. Y'a quand même une grosse différence de dégâts.

Ensuite, j'en apprend sur toi Zelda. Tout comme mon beau père souffre d'un deficit d'attention appelé communément "oreille sélective", tu semble souffrir "d'oeil sélectif", considérant que tu réponds à la partie de mon post concernant le précast, mais que tu ne semble pas avoir remarqué la parenthèse mentionnant que nos breakers arrivaient à l'emp strip, ou n'y arrivait pas du tout. Vous pouvez remercier Kaz qui s'en ai donné à coeur joie sur ce coup.

Contre-flame useless : à défaut de réfléchir, ce pour quoi tu as démontré certaines difficultés par le passé (et un passé pas toujours si lointain), efforce toi de lire les posts correctement, relis les s'il le faut, une troisième fois sera peut-être necessaire, et ensuite répond. Au final, c'est le contenu, pas la taille du texte qui compte. Ainsi, un post s'étalant sur trois pages pour au final dire "Vous etes noob, ma guilde est noob, je rocks.", le tout arrosé de flame, n'apporte pas grand chose.
Ça semble hors sujet peut-être, alors laisse moi te le remettre en contexte :
Citation :
Et arrêtez avec vos :"j'ai trouvé la défense un peu pourrie lol hehe", réfléchissez un peu des fois ça ne vous fera pas de mal.

Donc, référence à mon premier conseille. Ce qui a été dit, et pas en ces termes, était une réponse à Taku, qui affirmait que vous aviez mérité le castle de par, entre autre, la solidité de votre défense, ce sur quoi Sephi et moi même avons donné notre avis, en affirmant qu'elle reposait sur Edea. (Sur ce fait, certes, erreur de notre part, elle reposait sur trois HW gospellisé.) Reste qu'au final, une fois ces HW tué / stun, la défense était facilement percé, ce qui a été vue en WoE. Tu l'as toi même affirmé, on vous roulait dessus à cause de votre manque de DD.

Reflame un peu, ça m'amuse ce genre de texte : je remarque aussi la subtil contradiction, où tu nous reproche d'évoquer la faiblesse de votre précast alors que tu dis :
Citation :
Non franchement ça m'a grandement étonné que vous n'ayez pas take plus tôt, en effet à plusieurs reprises vous aviez fait le plus dur (passer le précast) et vous n'avez pourtant pas réussi à break.
Il faudrait donc voir à te relire toi même pour éviter de te contredire comme tu le fais, ce qui t'arrive souvent j'ai remarqué.

Bref, tu trouveras surement le moyen de répliquer sur tout ce que j'ai dis, mais cette fois, prend le temps de bien lire mon post, relis le s'il le faut, une troisième fois sera peut-être nécessaire, et ensuite, l'écume au coin de la bouche causé par une soudaine attaque de rage à te voir ainsi outrageusement contredis (J'exagère peut-être, mais avoué que l'image est amusante!), répond. Une fois ton post rédigé, prend bien le temps de le relire, évite de te contredire toi même, assure toi que ton argumentation repose sur des faits, et ensuite soumet nous le, nous, lecteurs en soif de ta grande sagesse.

Et pour citer Gorgias, un peu hors contexte :
Citation :
Si j'ai rédigé ce discour, c'est pour qu'il soit, pour cette War of Emperium, comme un éloge, et pour moi, comme un jeu.
Je n'ai peut-être pas la phrase exacte, la flemme de le vérifier. Et bien que je te cite Gorgias, ne prend pas mon post sous l'angle que cet illustre personnage aurait probablement vue, mais prend le plutôt comme un jeu pour moi, qui aime bien à l'occasion faire de long post, histoire de me la péter un peu et d'avoir l'air cool.
Parce qu'au final, avouons le, pour tout odieux personnage détestable qu'il est, il reste marrant notre Zeldarion! (Surtout quand il rage. /heh)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Badsullix
High Advance
High Advance
avatar

Nombre de messages : 683
Age : 24
Localisation : Dans une des jambes du pantalon de la realité
Date d'inscription : 26/05/2007

MessageSujet: Re: Bataille du post le plus long 2.0   Jeu 21 Aoû à 11:35

Heureusement que j'viens de me rappeler de ce topic *-*

Alors, bien que n'atteignant pas la profondeur psychologique et tout le travail de réflexion interne propres aux posts de Melchiah, j'avais envie d'apporter ma pierre (que je ne vous jette pas, Pierre !) à l'édifice du... flood. Tout a commencé hier... ce matin, assez tôt, quand ita me dit :
Itanewb a écrit:
(01:54) ~~~Kuusou~~~くうそう : Hey
(01:54) ~~~Kuusou~~~くうそう : t'sors n'importe quoi de to clavier à n'importe quelle heure
(01:54) ~~~Kuusou~~~くうそう : °°°°°°
(01:54) Oook? : T'imagine pas
(01:54) Oook? : Surtout en ce moment, j'suis en phase psycho tordue
(01:54) ~~~Kuusou~~~くうそう : ça fait au moins...15ans
(01:54) ~~~Kuusou~~~くうそう : que t'y es
(01:54) Oook? : Donc j'peux parler d'absolument n'importe quoi en 42 pages
(01:55) ~~~Kuusou~~~くうそう : Donc parle moi de...
(01:55) ~~~Kuusou~~~くうそう : Du slip de zidane
(01:55) ~~~Kuusou~~~くうそう : stp
(01:55) ~~~Kuusou~~~くうそう : en supposant qu'il met pas de calecon
(01:55) ~~~Kuusou~~~くうそう : LOL
(01:55) ~~~Kuusou~~~くうそう : gogo
(01:55) ~~~Kuusou~~~くうそう : ...

Bref, je m'emmerdais sévère et j'avais envie d'écrire, donc voilà le résultat !

(hace fun~)

(Euh, considérant la tâche d'enlever mon pseudo à chaque ligne ça semble... inenvisageable, et je m'en excuse auprès des potentiels lecteurs.


(01:58 ) Oook? : Alors
(01:59) Oook? : Déjà, quelle est la différence primordiale entre un slip et un caleçon?
(01:59) Oook? : La forme
(01:59) Oook? : Ouais, c'est sur
(01:59) Oook? : Mais quels sont les avantages d'un caleçon sur un slip ._.?
(01:59) Oook? : Genre un jour tu te ramènes devant ta mère et tu brailles sur le ton de "IL ME FAUT DE L'EAU" MAMAN §§ J'VEUX DES CALECONS
(02:00) Oook? : Et souvent, ce qui vient après c'est
(02:00) Oook? : "les slips c'est nul, c'pour les gamins."
(02:00) Oook? : Alors zidane, un jour, s'est-il ramené en disant à sa mère
(02:01) Oook? : "MAMAN J'VEUX DES CALECONS COMME LES KEUPINS POUR JOOUER AU FOOOOOT X33 §§!1"
(02:01) Oook? : (omg le smiley qui casse tout.)
(02:01) Oook? : bref, faut coire que non
(02:01) Oook? : Puisque comme tu l'as exposé préedemment, zidane ne porte que des slips
(02:02) Oook? : Autre axe de réflexion : II) slip = infantilité, mais aussi maturité
(02:04) Oook? :L'exemple m'en vient que la majorité des personnes adultes portent, à la place des caleçons suscités normalement preuves de "maturité" (voire de virilité, dans les cas des garçons les plus (et veuillez me pardonnez cette vulgaire infamie, et sachez que ce mot ne fait point partie intégrante de mes us langagiers), les garçons les plus "tantouzes" donc, disais-je, ont besoin de s'affirmer auprès de leur petit camarades dans les vestiaires, pour montrer qui rox le plus au niveau des soutifs
(02:05) Oook? : Un autre point à développer : les Vestiaires
(02:05) Oook? : Les Vestiaires (avec un grand "v", signe de l'importance qu'ils occupent dans le monde physique et sportif des petits garçons), sont synonymes de nombre sentiments
(02:07) Oook? : En effet, lors de notre plus tendre enfance masculine, les vestiaires corerspondaient bien évidemment aux cours de sport, vulgairement nommés "éducation physique et sportive" (EPS REPRESENTE) par notre bien aimée et détraquée éducation nationnale
(02:08 ) Oook? : Sauf que ces cours de sport engendrent des sentiments bien différents pour chaque personnalité
(02:09) Oook? : Chacun, dans notre tendre enfance a un jour ressenti le besoin, en constatant, qui sont au final plus un outil d'espionnage et de comparaison physique que un lieu commun ou adapter sa tenue et son comportement aux moeurs du cours suivant, la supériorité de certain nos camarades sur un détail, a cherché à en imposer
(02:10) Oook? : Et pour en imposer, chacun trouve donc sa propre voie, son prore ninpu, en quelque sorte
(02:12) Oook? : Certains, ayant malgré leurs activités geekesque du week-end et leur peu d'entrainement physique hebdomadaire, ont une musculature qui rentre dans les minima des "pas tantouze, ni imposant, mais ayant un potentiel roxant"
(02:13) Oook? : Et donc, adoptent la position de l'éternel "gonflement d'abdos", plus ou moins méconnus sous la nomination éponyme du "CONTRACTE", et contractent donc en permanence
(02:14) Oook? : Pour ainsi faire ressortir leur musculature en faisant coire que leurs muscles sont saillants au repos et en état normal, et ont donc un corps développé
(02:16) Oook? : Vient alors le détail qui ownz sa mère : Quand on leur demande de contracter pour voir comment ils peuvent te roxer au pvp irl, rien de plus n'apparaît, ils sont donc dans l'impasse et retombent au classement des "MECS BARAK" où ils eurent tant de peine à entrer, en usant de divers subterfuges
(02:17) Oook? : Un autre jutsu pour en imposer aux vestiaires consiste délaisser le bon vieux slip "moule bite" pour passer au ô combien plus moderne caleçonkiroxetpounz
(02:18 ) Oook? : Donc, fiers de leur nouvel attirail, nombre jeunes gens entrent au vestiaire et commence à se défroquer juste pour montrer à l'assistance que CA Y'EST, ce sont des Grands, qu'ils ne jouent plus dans la même coure que ces lows de slipeux
(02:19) Oook? : Cependant, comme l'exprime la problématique du sujet, pourquoi zinedine zidane, le footballeur millénaire français au crâne médaillé et estampillé "MATERAZZI PROOF - laboratory tested -'
(02:20) Oook? : Pourquoi, zidane, aussi surnommé par le doux et câlin nom de "zizou", porte-t-il donc des slips, et non des caleçons?
(02:21) Oook? : La réponse parraît, après les quelques temps de réflexion nécessaires, évidemment et explicitement simple

*...pause toilettes*

(02:23) Oook? : La réponse donc, s'avère la plus compréhensible et, dans un paradoxe logiquement illogique, incompréhensible, destabilisante
(02:24) Oook? : En effet, Zinedine Zidane ne portait pas de caleçons, non pas parce que sa gentille mère à qui il avait demandé dans la plus grande politesse et candeur de lui acheter un équipement plus approprié à son âge et à sa virilité avait refusé sa requête
(02:25) Oook? : Mais tout simplement car il n'en avait nul besoin
(02:26) Oook? : Sans avoir à CONTRAKT ou à porter une certaine piècevestimentaire qui n'est pourtant vu que par une élite de mômes morveux et émulatoires, Zidane Rox, avec un grand "R"
(02:27) Oook? : C'est l'égal d'un roi légitime de par la grâce de Dieu (et des dieux), personne n'ose, ni même n'a la simple et hérétique idée de contester son autorité en ce bas monde sportif
(02:28 ) Oook? : Il en impose, en jette, rayonne de sa brillance, de sa dextérité, et de son boost agi +12 cheaté, c'est en quelque sorte, un "dieu" du stade
(02:29) Oook? : Lorsqu'il est réellement sacré champion national du football français, et même mondial, en 98 (non?), Zidane n'apparaît même pas comme les gros barraques qui tentent d'en imposer
(02:29) Oook? : Il est différent d'eux, et c'est sans doute parce qu'il en diffère qu'il en impose
(02:32) Oook? : C'est donc par cette différence que zidane rox, impose sa supériotité tacite sur le stade
(02:33) Oook? : Enfin, il reste le point de son surnom à éclaircir
(02:35) Oook? : 'zizou', un surnom à la fois mignon, inspirant un véritable ":3" réel sur les babines du locuteur lambda, il le fait paraître àla fois douceureux et calme, mais ne fait en définitive que renforcer l'impression de puissance, cette aura (99) d'imposance qui ressort du personnage
(02:36) Oook? : Ce même surnom, dans un paradoxe éternel, contraste et correspond entièrement au personnage
(02:37) Oook? : Le fait, au premier abord de la fougue sur le terrain, et de la puissance similaire au guépard que renferme zidane, qu'on lui 'impose' ce surnom peut sembler hyperbollique
(02:38 ) Oook? : Mais, après analyse de l'homme hors du terrain (l'homme de terrain, en dehors du terrain?), la première chose qui ressort aux yeux du (télé)spectateur après un court échange avec la célébrité, c'est son regard
(02:39) Oook? : D'un bleu algérien profond, pénétrant, qui semble indiquer à lui-même l'euphémisme du surnom (zizou) de celui qui voit à travers eux, il en ressort la douceur, la compréhension, l'intelligence aquiline et perspicace, ancrée profondément dans les tréfonds de l'être
(02:46) Oook? : Ainsi le personnage dégage une aura de puissance et de douceur, deux qualités pourtant totalement opposé dans un même être, on retrouve ici le symbole asiatique de la cohabitation divine, du besoin de douceur dans la puissance, et de puissance dans chaque douceur, le ying et le yang, prouvant une fois de plus la divinité présente et composante de l'être, l'homme, et la personnalité zidane
(02:46) Oook? : Car avant 'être footballeur, il est avant tout un homme, et même un petit garçon
(02:46) Oook? : (qui ne porte pas de caleçon parcequ'il rox, rappelons-le encore une fois)
(02:47) Oook? : Il a grandi dans la campagne algérienne, jouant au ballon-pied avec des moyens plus que rudimentaires, une bouteille vide, un rat décédé et défraichi des temps anciens
(02:48 ) Oook? : Un temps où la douceur ne cohabitait pas avec la force brute et animale, une ère agitée et peu sûré pour le petit garçon qu'il sera
(02:50) Oook? : Dans ses rêves, preuves d'humanité et de candeur chez celui qui deviendra 'zizou', un surnom inspirant légende, dont la simple entente évoque, quand bien même le nom demeure inconnu à l'hypocampe (à gauche après le cortex), la célébrité, la profondeur du personnage, l'Homme, la perfection faite une.
(02:51) Oook? : Dans ses songes les plus fous donc, il rêve de partir à alger, grandir dans un milieu plus aisé, où il pourrait se payer des caleçons, bien qu'il s'en passe, à raison
(02:53) Oook? : Il rêve de devenit footballeur, renommé, et reconnu, et son imaginaire deviendra réalité, puisque son Destin est l'instrument de ses songes
(02:54) Oook? : Ce petit garçon grandit, devient celui qu'i a toujours voulu être, et finalement, atteint l'apothéose, gagne la renommée mondiale, la gratitude française et l'engoument quasi national pour celui qu'il est
(02:54) Oook? : Zizou.
(02:54) Oook? : Je n'aurai qu'un mot pour finir (oupa)
(02:55) Oook? : Une remarque, qui plus est
(02:58 ) Oook? : La fameuse scène du baiser (rien que cette évocation nous inspire le romantisme présent chez le champion du monde, et vient en rappel de son amour de la vie), du baiser donc du gardien de l'équipe de France, Fabien Barthez, sur son crâne renforce l'image de surêtre aux sentiments bel et bien humains, ancrés dans le respect des traditions, de l'autre et de l'ego, cette image qu'il ne s'est non pas construit, mais qu'il s'est vu construire et forcé d'adopter
(02:59) Oook? : Cette scène de l'impie embrassant le crâne de l'être suprême peut rappeler une antiscène du Roi de France Louis XIV (ouXVI?) touchant les écrouelles pour les guérir de tous les maux les accablant
(03:00) Oook? : Zinedine Zidane apparaîtraît donc comme l'égal d'un roi, l'équivalent d'un dieu, sans pourtant rien en laisser paraître dans sa vie remplie de ballons, de misère, de trophées et d'Amour
(03:03) Oook? : Cette image du roi français, de par la grâce de Dieu cohabitant avec celle de sa divinité asiatique, du ying et du yang, ne fait qu'éternellement approuver et affirmer sa suprématie dans l'ensemble des cultures terrestres (et d'au delà), nous fait comprendre qu'il est le roi choisi, et le dieu qui choisit le roi, il est le Tout et le Rien, l'alpha et l'omega, le Néant desctructeur, et celui qui l'a créé.
(03:08 ) Oook? : Cette longue exposition de diverses banalités (mot qui vient, précisons-le des "bans", impôts seigneuriaux de l'âge féodal sur, pour ne citer que ces courts exemples, sur le pont (droit de douane), le sel (la triste gabelle), et le moulin) menant à des conclusions par un cheminement psychologique n'ayant rien de banal nous amène à la conclusion précédente de la divinité ultime apparente du joueur de foot, mais aussi à une dernière, moins littéraire, mais ô combien compréhensible de tous
(03:10) Oook? : Après 1h30 de longue dissertation, j'en viens à dire que, au final, dans le combat des Divins, Zidane > Chuck Norris&différentsdieux&cie., tout ça parce qu'il met des slips et confirme sa virilité par son absence de preuve
(03:10) Oook? : .


Wla.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bataille du post le plus long 2.0   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bataille du post le plus long 2.0
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rapport de bataille du "Tour le plus long"...
» Artillerie durant la bataille des Ardennes (1944)
» Tempéte du Chaos: La bataille d'Hergig
» Post it : Recrutement bataille des Philippines
» [Jeu | Un post par jour par personne] La grande bataille: Filles vs Garçons

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La New Breath :: Forum General :: Votre Forum-
Sauter vers: